L’opus incertum était une technique de maçonnerie très utilisée jadis. On lui confère une origine latine, car les premières traces de son utilisation remontent à la Rome antique. Il s’agit d’une réalisation faite avec des petits moellons en pierre ou des dalles de dimensions et de formes irrégulières. Si aujourd’hui elle continue d’être utilisé, c’est bien plus pour son côté esthétique que pratique. Nous vous parlons dans les lignes à suivre des avantages liés à cette méthode de revêtement, de sa technique de réalisation et du tarif de son tarif.

Dallage opus incertum : c’est quoi ?

L’opus incertum est réalisé avec l’utilisation de chutes de dalles de toutes formes et de toutes dimensions. Les dalles sont posées par emboîtement plus ou moins régulier sans un sens de pose préalablement défini. Elles sont en pierre naturelles comme le marbre, le grès, le calcaire ou encore le quartzite. On les retrouve en différentes couleurs telles que le noir, le rouge, le rose, l’émeraude, le jaune, l’orange, le gris…

 Les dalles opus incertum peuvent être d’une épaisseur de 13/15 mm ou 16/19mm ou 30/40mm. C’est leur épaisseur qui définit leur solidité. Elles sont vendues soit brutes ou brossées. Leur prix varie généralement entre 10 et 15 euros le mètre carré.

Pourquoi utiliser du dallage opus incertum ?

Beaucoup de personnes ont tendance à croire que l’utilisation du dallage opus incertum est une forme de préférence pour la facilité, une meilleure façon d’éviter les tracasseries dans la construction. S’il est certes vrai que la pose de ces dalles est sans tracasserie, il est un fait incontestable qui ne peut être nié : le dallage opus incertum présente de nombreux avantages que voici :

  • Un revêtement économique à tout égard ;
  • Une protection efficace contre les infiltrations fâcheuses d’eaux ;
  • Un côté esthétique captivant ;
  • Permets de gagner du temps.

Où utiliser l’opus incertum pour un rendu optimal ?

Le dallage opus incertum s’utilise aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. À l’extérieur, il permet de mettre des limites au niveau de la piscine, des allées et aussi des terrasses. Il permet d’obtenir une très belle vue d’ensemble dans un jardin ou sur une terrasse. Tout dépend de la couleur de pierre choisie.

À l’intérieur de la maison, l’opus incertum s’utilise comme revêtement du sol. C’est un type de carrelage composé de pierre naturelle cassée, de plusieurs couleurs pour former un ensemble harmonieux et esthétique. Pour l’intérieur, il est généralement conseillé d’opter pour des carreaux aux tons clairs ou légèrement foncés.

L’opus incertum est aussi utilisé pour la construction des murs et des murets.

Comment poser un dallage opus incertum ?

La pose de ce type de dallage n’est pas très compliquée. Elle consiste à mettre des pierres de formes irrégulières sur un lit de mortier. Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, il est préférable de faire appel à un professionnel pour la garantie d’un travail bien fait. Néanmoins, si la phase pratique ne vous rassure pas, la maitrise de la phase théorique ne pourra vous être qu’avantageuse.

Quels matériels utilisés pour la pose de dallage opus incertum ?

Pour bien réussir une pose de dallage opus incertum, il est important d’avoir à porter de main l’ensemble du matériel nécessaire. Voici une liste de ce qu’il faut :

  • Le ciment ;
  • Le sable fin ;
  • Le gravier ;
  • Les pierres pour le dallage ;
  • Le colorant à mortier ;
  • La truelle ;
  • La pelle ;
  • La langue de chat ;
  • La brosse ;
  • Le cordeau ;
  • Les cisailles ;
  • L’éponge ;
  • La massette ;
  • Les chevillettes ;
  • Le niveau à bulle ;
  • Le treillis soudé ;
  • Les planches de chantier…

La Préparation 

Avant toute chose, il faut réunir le matériel. Ensuite, il est important que la dalle en béton soit adaptée à la pose des dalles en opus incertum. Pour cela, le sol doit être préparé. Il faut un balayage complet de la surface sur laquelle le travail sera fait. Une fois que c’est fait, il faut procéder à un nettoyage des dalles en les brossant dans un seau avec de l’eau claire.  

Faire un mélange à base de ciment, de sable et graviers. Ajouter le tout au mortier et mélanger correctement. C’est la mixture obtenue qui servira de base pour la pose des dalles. 

La pose proprement dite

Voici les étapes de pose du dallage opus incertum :

  • Appliquer le mortier sur la surface destinée à accueillir la dalle et lisser ;
  • Placer les pierres dans le mortier fraichement appliqué en mélangeant les dalles de petite taille et les dalles de grandes tailles ;
  • Vérifier à chaque fois, que la surface est plane et au même niveau d’égalité en se servant du niveau à bulle ;
  • Enlever le surplus de mortier à l’aide de la truelle ;
  • Une fois le mortier séché, procéder au jointoiement pour combler les espaces entre les dalles ;

Combien coûte la pose du dallage opus incertum ?

Avant de parler du coût de la pose proprement dite, jetons un coup d’œil au prix de la matière première.

Quel tarif pour les pierres naturelles ?

Le prix des pierres varie en fonction de leur nature :

  • La pierre en ardoise : elle est très utilisée. Son prix est compris entre 30 et 60 euros par mètre carré ;
  • Le marbre : Il s’agit là d’une pierre naturelle qui est précieuse dans le domaine de la construction. Elle coûte un peu plus cher. Le prix du mètre carré varie de 50 à 140 euros ;
  • La pierre blanche qu’on retrouve en dalles, en carreaux ou en pavés coûte entre 45 et 130 euros le mètre carré ;
  • Le granit est disponible entre 55 et 150 euros par mètre carré. Tout comme la pierre blanche, il est disponible en carreaux, en dalles et en pavés ;

À défaut de se perdre dans cet éventail de diversités rocheuses coûteuses, il y a la possibilité de pencher son choix pour la pierre reconstituée. C’est une excellente alternative tout aussi résistante, mais moins chère. Son tarif est situé entre 30 et 50 euros.

Quel tarif pour la pose du dallage opus incertum ?

Le tarif de la pose dépend de certains facteurs tels que le matériau utilisé, le tarif du professionnel, l’épaisseur de la dalle, la surface à couvrir, les travaux annexes pour la préparation du terrain… En moyenne, le prix de pose d’un dallage peut coûter entre 40 et 80 euros par mètre carré.